Censure en République populaire de Chine

Le Parti communiste chinois, parti unique de la RPC, censure systématiquement tout ce qui concerne :

les manifestations de la place Tian’anmen en 1989
l’indépendance des Tibétains
l’indépendance des Ouïghours
et de manière générale, tout ce qui peut remettre en cause sa légitimité.
Les Chinois n’ont toujours pas accès à la moindre information indépendante sur ces sujets.

Il existe un Ministère de la propagande qui garde la main sur les médias. Le Bureau du film contrôle la diffusion des films en Chine : il a par exemple fait retirer des salles le film américain Da Vinci Code au mois de juin 2006. La télévision n’échappe pas à la censure puisque le gouvernement a décrété que les dessins animés (la plupart sont japonais ou américains) seront interdits entre 17h et 20h à partir du 1er septembre 2006[4]. Le Bureau du cinéma peut interdire un film sous divers prétextes : ainsi, le film de Lou Ye, Palais d’été a été censuré au motif qu’il comportait « trop de scènes sexuelles et de sujets sensibles. » Les cinéastes doivent obtenir une autorisation pour tourner leurs œuvres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :